Le guitariste malawite Masauko Chipembere glisse sur les Banana Peel de Jneiro Jarel

—  Début d’un très long, trop long, disclaimer —

Petite clarification sur le titre de ce post avant d’aller plus loin, car nous ne voudrions pas que vous commenciez à le lire en ayant un a priori erroné. Lorsque l’on dit que le guitariste malawite Masauko Chipembere glisse sur une peau de banane, oui, Banana Peel c’est une peau de banane en anglais, et même on est en mesure de préciser que c’est une peau de banane plantain, car le titre complet dont nous allons vous parler ici c’est « Banana Peel (Cáscara de plátano) », et l’emploi de l’espagnol, et le fait que l’album dont le titre est issu ait été en partie enregistré au Costa Rica, peut même nous laisser penser qu’il s’agit d’une banane plantain costaricaine… mais assez parlée banane, quoi que si vous voulez une bonne recette pour préparer l’alloco des frites de bananes plantains ouest-africaines cliquez ici ! Mais revenons à nos épluchures… donc, quand on dit que Masauko Chipembere glisse… ce n’est pas une glissade du genre sitcom, il marche sur la peau de banane, il tombe, et on balance les rires pré-enregistrés, ce n’est pas non plus une métaphore pour dire qu’il trébuche sur ce titre, et que sa partie n’est pas à la hauteur… non ! Rien de tout ça ! Vivez ici plutôt cette glissade, comme une hyper cool glissade, le genre de truc de surfeur ou de skateboardeur, le slide trop stylé d’un guitariste… ah bah oui justement il l’est !

— Fin du très long, trop long, disclaimer —

Maintenant que vous êtes averti, commençons ! Il était une fois, là-bas, au pays de l’homme orange et des burgers trop gras, un gars… Un gars du genre talentueux et polyvalent, un producteur, un compositeur, ah et un DJ aussi, appellé Omar Jarel Gilyard, mais plus connu sous le nom de Jneiro Jarel, ou JJ Doom quand il travaille avec MF Doom, ou encore Dr. Who Dat? quand il fait du beatmaking… bah oui quand on veut vraiment être polyvalent il faut plusieurs identités ! On vous a dit qu’il a aussi collaboré avec Damon Albarn et Massive Attack ?

Mais restons sur Jneiro Jarel, car le musicien est en ce moment en train de boucler les derniers détails avant la parution de son prochain album, qui s’annonce dès à présent comme à marquer d’une pierre blanche, et qui devrait paraître chez des Londoniens qui aiment le Brésil, le label Far Out Recordings, sous le nom de After A Thousand Years ! Un album d’autant plus notable qu’il marque le retour sur le devant de la scène de Jneiro Jarel, victime d’un AVC en 2018, qui a failli l’emporter à seulement 42 ans.

De cet album, enregistré entre le Costa Rica, Miami, La Nouvelle-Orléans et New York, produit par un label londonien tourné le vers le Brésil, et invitant un guitariste malawite, et un certains Bill Summers aux percus, oui, oui, oui celui-là même qui est spécialiste des congas et qui a joué avec Herbie Hancock ou Quincy Jones… vous sentez monter la hype autour de cet intrigant disque là ?! De cet album, on en découvre un premier extrait, cette fameuse « Banana Peel » dont on vous parle depuis le début, un grand tournoiement qui rime avec abstract, une glissade élégante qui semble ne jamais s’arrêter, la promesse d’un après encore plus grand… d’un After A Thousand Years !

Jneiro Jarel ft. Masauko Chipembere – “Banana Peel (Cáscara de plátano)” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Banana Peel (Cáscara de plátano) » le dernier titre de l’artiste américain Jneiro Jarel en feat avec le guitariste malawite Masauko Chipembere, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.