Les grands écarts émotionnels de l’Early-Mart Suite de Gideon Nxumalo

A l’occasion des 50 ans de sa mort, le label sud-africain joliment nommé As-Shams/The Sun Records, et anciennement connu sous le nom de Soultown Records, a décidé de rééditer Early-Mart Suite, une très jolie œuvre extraite de l’incroyable répertoire d’un des pionniers et architectes du jazz sud-africain, le pianiste et compositeur Gideon Nxumalo.

« Early-Mart Suite », cette longue track de plus de 15 minutes, et que vous retrouverez ci-dessous en deux parties, est le morceau d’ouverture du disque Early-Mart paru en 1970, en hommage à un ami de Gideon et autre musicien sud-africain de renom, décédé en 1969, le batteur Early Mabuza. Le disque a été enregistré par une chaude nuit de février (oui on est dans l’hémisphère austral), en 1970, lors d’une session d’enregistrement épique, où Gideon Nxumalo a réuni pas moins de quatorze musiciens, pour rendre hommage à leur ami, dans l’ivresse de cette musique qui les réunit, et qui nous réunit encore 50 ans plus tard, le jazz !

Avec sa partition alambiquée et puissante, cette suite en deux parties qui laisse, forcement, une très belle place à la batterie, nous fait expérimenter un voyage au travers de la vie du regretté Early Mabuza, une prouesse technique et sensible, un véritable grand écart émotionnel, avec des pianos tristes, et des explosions joyeuses et cuivrées, avec des roulements profonds et une basse qui bat comme un cœur ! À noter également qu’il y a sur le disque Early-Mart, une très amusante et intéressante version du classique negro spiritual « When the Saints Go Marching In », et que le disque est paru fin 1970 chez Soultown Records, et quelques jours avant la disparition de Gideon Nxumalo, mort le 24 décembre 1970.

Gideon Nxumalo – Early-Mart Suite :

Gideon Nxumalo – Early-Mart :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Early-Mart Suite » le dernier clip des artistes sud-africains Stiff Pap et Moonchild Sanelly, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.