Faites chauffer votre été avec la Pimentcam de Jovi

On l’attendait avec impatience, et il est arrivé à point nommé, juste avant l’été, histoire d’ajouter aux chaleurs estivales ! De quoi parle-t-on au juste ? De « Pimentcam », le dernier clip d’un des fers de lance de la scène hip-hop camerounaise, Jovi ! Après avoir produit les très bons EP de Reniss et Tata cette année, le patron du label New Bell Music revient en personne sur le devant de la scène avec ce délicieux et piquant titre !

Car derrière la chaleur du piment, et les paroles humoristiques qui passent sans complexes du français au pidgin, se cache bien sûr, et comme toujours avec les chansons de Jovi, une critique au second degré de la société camerounaise. Car le piment dont parle ici Jovi, ne désigne pas seulement le petit fruit piquant, mais il fait référence, en argot camerounais, à la prostitution.

De plus, le clip, avec ses couleurs colorées, et ses saynètes comiques, sort à un moment ou la presse people africaine s’emballe autour de nouvelles starlettes qui ont forgé leur présence médiatique à la force de leurs reins. Elle s’appelle Emma Lohoues, Eudoxie Yao, Sarah Davilla, Nathalie Koah, ou encore Coco Emilia, et elles réussissent à provoquer la lubricité chez le plus croulant des puissants de notre monde ! D’ailleurs, lors de l’ouverture du salon de make-up de la it girl camerounaise Coco Emilia qui a-t-on vu rappliquer ? Le ministre de la culture camerounais !

Espérons que ce dernier sera là aussi à la sortie du prochain album de Jovi… mais probablement que ses hanches ne sont pas assez marquées pour ça !

 

Jovi – “Pimentcam” :

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Pimentcam » le dernier clip du rappeur camerounais Jovi, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.