Et pendant ce temps dans le reste du monde #11

Tandis que nous traitons sur Djolo.net des actualités culturelles africaines et caribéennes, les actualités musicales sont nombreuses dans le reste du monde, et dans cette rubrique simplement intitulée « Et pendant ce temps dans le reste du monde » nous vous proposons un bref résumé de ce qui nous a plu cette semaine !!


Raury ft. Key ! « Trap Tears » (US)

À tout juste 19 ans, le jeune artiste américain Raury bouscule un peu les conventions et les univers musicaux, en évoluant dans un territoire sonore à mi-chemin entre le trap, et la folk, entre le hip-hop et la soul ; issu de son excellent album All We Need, le titre « Trap Tears » est assez représentatif de son univers !

L-Fresh the Lion “Hold Up” (Australie)

« Hold Up », quel titre bien choisi pour cet artiste récemment émergé de la scène hip-hop underground de Sydney, et qui a su en très peu de temps braqué la scène australienne avec ses lyrics raffinées et son flow incisif. Ce titre est issu d’un futur album prévu pour 2016.

Bigyuki « Red Pill Blue Pill » (US)

Tout droit sorti des viscères de New York le claviériste prodige BIGYUKI expérimente son jazz futuriste au côté du talentueux batteur Daru Jones, et du guitariste Randy Runyon. Ce qui est sur, c’est que, comme dans la scène du film Matrix à laquelle fait référence ce titre, vous êtes maintenant face à un choix ! Regarder cette vidéo et changer votre conception du jazz, ou fermer les yeux et aller écouter le dernier Justin Bieber.

Arabs With Synthesizers “Nabd نبض  ft. Khaled Nweiran » (Jordanie)

Prenez des arabes, prenez des synthés, ça vous donne Arabs With Synthesizers, un collectif de musique électronique et expérimentale qui sévit depuis Amman en Jordanie.

Empress Of “Icon” (Honduras/US)

Entre pop arty, RnB teinté de folk, et space-disco champêtre le dernier clip de Empress Of, de son vrai nom Lorely Rodriguez, suit la jeune artiste d’origine hondurienne évoluer entre forêt et ville.

Raul Midón « In All 12 Keys » (US)

… que dire ! Le virtuose Raul Midon qui nous offre sa propre interprétation de « Giant Steps » d’un certain John Coltrane.


… n’attendez plus pour faire ce que vous voulez faire, et likez notre page facebook !!

 

Laisser un commentaire