Et pendant ce temps dans le reste du monde #1

Tandis que nous traitons sur Djolo.net des actualités culturelles africaines et caribéennes, les sorties musicales sont nombreuses dans le reste du monde, et dans cette rubrique simplement intitulé “Et pendant ce temps dans le reste du monde” nous vous proposons un bref résumé de ce qui nous a plu cette semaine !!


Et pendant ce temps dans le reste du monde, il y a une bande de mormons dépravés et tatoués qui se sont mis à chanter du negro spiritual à tue-tête, et dans un langage… châtié, c’est « S.O.B (Son of the bitch) » de Nathaniel Rateliff et ses Night Sweats.

 

Mais ne vous inquiétez pas, les louanges entêtantes de Nathaniel ne couvriront pas la magnifique voix de Cosima Jaala et son garage-punk-experimental-indie-rock australien, qui, cela dit en passant, prépare la sortie d’un premier album, attendu pour novembre, chez Wondercore Island (Hyatus Kayote, Sampa The Great…), qui s’annonce somptueux !!

 

Aux antipodes de toute posture rock n’roll, il y a des espaces dans des espaces, et les architectures sonores du londonien Floating Points, qui dévoile le très silencieux clip de son titre « Nespole ».

 

Dans un autre registre, il y a aussi la rappeuse iranienne Justina qui fait des essais make-up dans son dernier clip « Mohem Nist ».

 

Des effets de maquillage, qui ne feront probablement guère d’ombre à Tanea, la nouvelle signature du label 4Hunnid qui a séduit rappeur américain YG ; et quand on écoute son RnB qui court avec fébrilité sur la lame des années 90, on comprend pourquoi.

 

Et on se va se quitter à Klil, dans l’ouest de la Galilée, dans la poussière d’or laissé par une belle ballade folk, signée le groupe israélien Hayelala.


Mais pendant ce temps ci dans le reste du monde, l’Amérique se prépare pour des élections présidentielles qui s’annoncent périlleuses, l’Asie est coincée entres les soubresauts économiques du géant chinois, et l’état critique du Moyen-Orient, et si l’Europe, comme l’Océanie, se concentre sur les mouvements d’un ballon ovale, cela ne parvient pourtant pas à masquer les échos d’une gronde dont on ne se sait pas encore si elle sera populaire ou populiste… alors n’attendez plus pour faire ce que vous voulez faire, et likez notre page facebook !!

 

Laisser un commentaire