Eno Barony, reine et guerrière du hip-hop sur Yaa Asantewaa

De son vrai nom Ruth Eno Adjoa Amankwah Nyame Adom, la rappeuse Eno Barony a su s’imposer en quelques années sur la scène hip-hop ghanéenne, et même ouest-africaine. Du haut de ses vingt-six ans elle brave un monde très masculin et réussi à aligner sur son dernier album, le très attendu Yaa Asantewaa, un nombre de collaborations impressionnant. Son statue de reine et de guerrière du hip-hop, elle scande et le revendique, d’ailleurs Yaa Asantewaa qui donne son nom à l’album est une guerrière devenue héroïne de l’histoire du royaume ashanti, qui a su s’imposer à la noblesse d’alors et mener la lutte contre les colons britanniques.

Si son univers est résolument guidé par son flow rapide et agressif, son hip-hop n’en reste pas moins baigné dans le jus ghanéen où se croise les influences du hiplife et de l’afrobeat. C’est donc sans surprise que l’on retrouve sur Yaa Asantewaa, un peu tout ces ingrédients qui ont fait son succès, du hip-hop incisif, des grooves africains plus dansants, et surtout des collaborations !

Medikal, Sista Afia, Stonebwoy, Kwaw Kese, Ebony, Becca, Shatta Wale, Bisa Kdei, ou encore le rappeur togolais Mic Flammez, c’est pas moins de 9 collaborations qui viennent ponctuer les quelques 16 titres qui composent cet album.

 

Eno Barony – Yaa Asantewa :

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Yaa Asantewaa » le dernier album de la rappeuse ghanéenne Eno Barony, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

1 réflexion au sujet de “Eno Barony, reine et guerrière du hip-hop sur Yaa Asantewaa

Laisser un commentaire