EN LIVE : Tony Allen, l’élégance du groove

Aux antipodes de l’image habituelle que l’on pourrait se faire d’un batteur — hyper concentré (éventuellement la langue tirée) tapant de toute ses forces sur ses futs, soulevant ainsi des litres de sueurs à chaque impact — il y a Tony Allen.

La légende de l’afrobeat nigérian, et ancien camarade du regretté Fela, arrive sur la scène dressée par la radio française FIP, sobrement habillé de son col roulé noir, empoigne ses baguettes, et commence à marteler avec grâce et précautions ses cymbales, caisse claire, et autres futs. C’est parti pour plus d’une heure de concert durant lequel il distillera des rythmes alambiqués, imprimera des grooves élégants, et embaumera le public de sa magie percussive, tout en surveillant ses musiciens d’un œil empli de cette autorité malicieuse qu’ont les sages.

En matière d’afrobeat il y a ceux qui font et ceux qui suivent, et quand Tony Allen fait, c’est l’afrobeat qui suit !!

 

Tony Allen – Live à FIP :

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur le live du batteur nigérian Tony Allen, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

Laisser un commentaire