Sur El Mayalove, Ya Levis s’amourache d’une Aïcha très lascive

Ya Levis, la nouvelle star de la musique urbaine congolaise, et tout de même un peu française aussi, continue sa fulgurante au sommet des charts africains et internationaux, avec les sorties de son premier EP, El Mayalove, au début de l’été, et celle, plus récente, du clip de son titre « Aïcha ». Faut dire que quand on a un sherpa comme Diamond Platnumz et son titre Penzi, pour vous aider à prendre votre place dans la cordée… ça aide !

Sur « Aïcha », issus de son premier album, Ya Levis s’amourache, comme d’autres célèbres chebs avant lui, d’une certaine Aïcha ! Et si là aussi l’ambiance est à la supplique amoureuse, lascive et doucereuse, le ton employé s’envole lui du côté du Congo, de Kinshasa et de la rumba, tandis que le rythme, lui, va inscrire son martèlement du côté du zouk et du moombahton. Cocktail savoureux !

Et puis, il faut bien l’avouer, Ya Levis a une belle manière de chanter l’amour perdu, en français comme en lingala ! Donc, n’attendez plus, et allez vous jeter sans tarder sur « Aïcha » et sur El Mayalove !

Ya Levis – “Aïcha” :

Ya Levis – El Mayalove :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Aïcha » le dernier clip du chanteur congolais Ya Levis, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.