El Camino de Leda, hommage et plongée électronique dans le folklore argentin

Bandonéon et accordéon, flute et cliquetis synthétique, des voix qui s’envolent et le chevillement à une terre, celle d’Argentine C’est un très beau projet que le label argentin Fértil Discos achève avec la parution ce jour du disque El Camino de Leda. Un hommage à l’une des grandes dames de la musique argentine, la chanteuse, poète, compositrice et musicologue, Leda Valladares, dressé en forme de compilation qui réunit les forces vives et musicales de la nation sud-américaine !

Le label portègne réunit sur une douzaine de titres, tous issus du répertoire de Leda Valladares, tout ce que l’Argentine compte de musiciens de talents, de DJ, et de producteur, pour célébrer et honorer l’œuvre de cette personnalité, qui malheureusement nous a quittés en 2012, après avoir bataillé de longues années avec la maladie d’Alzheimer. Leda a dans son œuvre toujours cherché à valoriser et promouvoir les riches patrimoines et folklores indigènes de l’Argentine, ainsi sur ce El Camino de Leda, la musique électronique croise le chemin des flutes andines, les cumbistes des marges urbaines se réconcilient avec les porteurs de la nueva canción, et les envolées psychédéliques pactisent avec des ambiances chamaniques.

Au crédit de ce disque on retrouve Jin Yerei et Pol Nada, mais aussi de grands noms de l’écurie ZZK Records, comme King Coya, Uji, Dat Garcia, Chancha Via Circuito, Tremor, ou encore El Remolón, et des artistes comme Bárbara Silva qui de sa voix habille joliment le titre “Adios Pueblito de Iruya”, Jazmin Esquivel, ou encore la singulière Soema Montenegro.

Tout ce beau monde y va de sa touche, son envolée lyrique, son enrobage de percussion afro, son nuage de synthés, son mysticisme électronique… et au final on obtient ce joli disque El Camino de Leda, qui, espérons-le, maintiendra encore un peu Leda Valladares hors de l’oubli !

Fértil Discos – El Camino de Leda :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « El Camino de Leda » le dernier disque de Fértil Discos, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

1 réflexion au sujet de “El Camino de Leda, hommage et plongée électronique dans le folklore argentin”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.