Ekiti Sound consolide la passerelle entre Londres et Lagos avec Abeg No Vex

Abeg No Vex, le premier album de Ekiti Sound, le projet emmené par le très polyvalent artiste et producteur nigérian Leke (a.k.a CHiF), c’est toute une histoire, une aventure même, avec son lot de voyage, de succès, et même de décès.

Ce nouvel album attendu pour la fin avril chez le très bon label belge Crammed Discs, est à l’image de son créateur, Leke, c’est à dire le fruit du voyage, du métissage et du cosmopolitisme. Effectivement, ce jeune artiste a, toute son enfance, été balancé entre Lagos et Londres, une oscillation qui a profondément influencé son œuvre, ou en tout cas cette première œuvre sous le nom de Ekiti Sound. Car, si aujourd’hui Leke se voit à l’avant-garde de la musique électronique, on devine, on retrouve, dans ce Abeg No Vex, les différentes influences qui ont bercé cette enfance baignée par deux cultures : le gabber et la drum britannique, l’afrobeat, celui de Fela comme de Lagbaja, le rap anglais avec sa saveur si particulière, mais aussi le rap du Nigeria, le funk qu’il soit afro ou non, un gout pour les talking drums et la musique classique… et puis tout un tas d’autres trucs à rajouter en vrac, comme une expérience dans la musique pour le cinéma au studio de Pinewood, comme à Nollywood, ou même le hasard des rencontres.

Abeg No Vex, c’est aussi un projet qui s’est monté pièce par pièce, comme un patchwork ou l’on retrouve tous les éléments sonores précités, mais aussi d’autres, plus personnels, plus intimes, car cet édifice musical qu’a érigé Ekiti Sounds a vacillé pendant son érection. En plein cœur de son processus de création, Leka a dû se rendre au Nigeria pour s’occuper de son père, malade. Puis, malheureusement, il est décédé. Le jeune artiste s’est alors occupé de ses funérailles, des funérailles traditionnelles, en respectant les us et coutumes de sa région d’origine, la région d’Ekiti…

C’est ainsi, qu’en secouant, agençant, mixant, tout ça de la bonne manière on obtient Abeg No Vex, ce très bon premier album de Ekiti Sound, dont vous pouvez retrouvez ci dessous plusieurs extraits pour patienter jusqu’à sa sortie officielle le 26 avril.

Ekiti Sound – “Ife” :

Etkiti Sound – “Miss Dynamite” :

Ekiti Sound – Abeg No Vex :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Abeg No Vex » le premier disque de Ekiti Sound, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

2 réflexions au sujet de “Ekiti Sound consolide la passerelle entre Londres et Lagos avec Abeg No Vex”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.