East Of The River Nile, Zara McFarlane se laisse tenter par le reggae orientaliste

Jazz, soul, reggae… la chanteuse britannique, d’origine jamaïcaine, Zara McFarlane a su imposer sa touche sur à peu près tous les styles qu’elle a expérimentés ; d’ailleurs, l’écho de son dernier album, Arise, sorti en 2017, laisse encore un souvenir marquant dans nos esprits ravis. Aujourd’hui, elle fait son retour avec la parution de l’intriguant « East Of The River Nile », un single, accompagné de quelques versions alternatives.

Réalisé en collaboration avec le célèbre producteur barbadien Dennis Bovell, ce nouveau titre plonge l’auditeur dans un ailleurs bien exotique, un orientalisme new generation qui porte l’empreinte bien reconnaissable de l’artiste. En suivant les pas de son reggae teinté de jazz et de folie, on se retrouve rapidement perdu dans un désert lointain, avec pour seul repère la voix de Zara McFarlane, qui nous appelle, nous attire à elle comme une sirène dans le Nil. Le soleil brille, les cuivres percutent leurs mélodies chaudes, et cette voix, toujours, nous guide à travers le sable du désert, et ce titre, « East Of The River Nile », dressé comme un trait d’union entre « A Night In Tunisia », et « Pressure Drop », une passerelle entre Sun Ra et The Specials !

Et, quelles que soient les analogies, et les comparaisons que l’on puisse tenter ici, cette entrée dans l’année 2019 de Zara McFarlane s’annonce d’ores et déjà une belle réussite ! Vivement un nouvel album !

Zara McFarlane ft. Dennis Bovell – “East Of The River Nile” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « East Of The River Nile » le dernier titre de Zara McFarlane et Dennis Bovell, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.