Djunta Kudjer, en attendant l’été avec Elida Almeida

Si elle n’a pas les pieds nus, Elida Almeida n’en est pas moins l’une des nouvelles divas cap-verdiennes qui réussit à envouter son archipel, tout comme le monde, avec ses chansons tantôt mélancoliques, tantôt festives. Et, pour introduire son nouvel EP, le généreux Djunta Kudjer (titre que l’on pourrait traduire du créole cap-verdien par « mettre nos cuillères ensemble »), un hymne à l’unité dans la solidarité, l’amitié, comme l’amour, la chanteuse cap-verdienne dévoile les images d’un premier clip, celui de « Bersu d’Oru ».

Une chanson sur laquelle Elida Almeida nous initie à un rythme cap-verdien resté, à tort, plutôt confidentiel hors des frontières de l’archipel, le tabanka ! Un rythme festif, à l’efficacité redoutable, et qui dans cette orchestration moderne dont les sonorités viennent nous rappeler les saveurs tant de la salsa cubaine, que de l’afrobeat, saura vous faire onduler, danser, et profiter du printemps, en attendant l’été, et le nouvel album studio de Elida Almeida.

 

Elida Almeida – « Bersu d’Oru » :

 

L’EP Djunta Kudjer, dont la sortie ponctue aussi le début d’une nouvelle tournée de la chanteuse (qui la mènera de Praia à Rotterdam, en passant par Rabat et Berlin), contient 6 titres, dont notamment le très bon « Di Mi Ku Di Bo », enregistré à La Havane.

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Djunta Kudjer » le dernier EP de Elida Almeida, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

Laisser un commentaire