Découvrez la délicieuse Rola Azar dans les Delia Sessions

Elle s’appelle Rola Milad Azar, elle est palestinienne, et vous allez tomber raide dingue de sa voix en écoutant la vidéo ci-dessous ! Voilà, le principal est dit !

Mais prenons le temps tout de même de dire un mot sur ceux qui porte cette douce voix à nos oreilles, c’est-à-dire les Delia Sessions, une série de petits concerts intimistes captés en vidéo, un peu à l’image des Tiny Desk Concert de NPR, et autres Sofar Sounds, initiée par la Delia Arts Foundation qui soutient les artistes dans les zones de conflits, ou connaissants des difficultés… disons importants. Et pour enregistrer Rola Azar, ils sont allés posé leurs caméras et leurs micros dans le joli Singer’s Café de Bethléem… une petite ville en Cisjordanie, pas loin de Jérusalem ! On peut aussi dire que l’on retrouve au crédit de cette première Delia Sessions, qui on l’espère ouvre la voie à de nombreuses autres, un nom qui nous est familier, celui du producteur irlandais Johno, dont on vous avait déjà parlé pour son travail sur le gnawa marocain au côté de Kodssi.

Mais revenons-en à Rola, ici, pas de violons et de grand orchestre taarab derrière qui se cacher, pas de flûtes noyées dans la reverb, ni autres artifices carillonnant qui peuplent les productions modernes de pop chaabi… non, rien de tout ça, une ambiance minimaliste, deux chansons, et une voix, celle de Rola Azar.

Rola Azar – “La Mayla” et “Al Moya” @Delia Sessions :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur la Delia Sessions de l’artiste palestinienne Rola Azar, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.