Découverte : l’égyptien Sherif Mattar et la politique américaine

S’il est aujourd’hui bien installé dans la charmante ville d’Arlington, en Virginie (USA), notre découverte du jour, le rappeur Sherif Mattar est né à Alexandrie, en Égypte. C’est après avoir pérégriner entre l’Égypte, l’Arabie Saoudite, Abu Dhabi, et même s’être arrêté un temps à Montréal, que l’artiste égypto-américain à perfectionner son art de la rime, et du phrasé, marchant ainsi dans les pas des célèbres lyricists qui l’ont inspiré plus jeune, citons notamment Jay-Z, Nas et Andre 3000.

Sherif Mattar est donc notre découverte du jour, mais pas pour autant un nouveau venu sur la scène hip-hop, il a déjà sorti deux albums, Misadventure puis le très bon Driving in Circle, pas plus tard qu’il y a quelques semaines. De plus il ponctue ses parutions discographiques de nombreux singles exprimant un état d’âme, ou une réaction à un événement, comme son dernier en date, une réaction presque épidermique à l’élection de Donald Trump, sobrement intitulé « Fuck Your Politics » !

Sur ce titre, comme sur son précédent album, on retrouve un hip-hop franc et incisif, surfant sur les productions soigneusement concoctées par son fidèle compère, Steven Padilla.

 

Sherif Mattar ) “Fuck Your Politics (prod. Steven Padilla) :

 

Sherif Mattar – Driving in Circles :

 

Sherif Matar – Misadventure :

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Fuck Your Politics » le dernier titre du rappeur d’origine égyptienne Sherif Mattar, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

Laisser un commentaire