Decouverte : L’afropop dansante du kenyan Teezeh

Jeunes talents, chansons prometteuses, artiste en devenir… notre rubrique Découverte tente de mettre en lumière certains pans encore obscurs de la scène musicale africaine. Et pour cet opus, notre découverte nous emmène au Kenya, à la rencontre de Teezeh, un jeune artiste que sa maison de disque, Grosspool, n’hésite pas à présenter comme le nouveau prince de l’afropop… un de plus sur une liste déjà longue ; l’avenir nous dira si les Ice Prince, Wizkid, et autre Mr. Eazi ont de quoi s’inquiéter

Quoiqu’il en soit, « Cheza Chini », le titre que nous a envoyé Grosspool, même s’il s’inscrit dans un afropop un peu classique, presque vintage l’on pourrait dire, n’en reste pas moins des plus efficaces ! Teinté d’afro-dancehall et accompagné d’une délicieuse guitare qui se trémousse en fond sonore, rappelant aux belles heures du soukous ou de la benga, « Cheza Chini » est un titre dansant à souhait, et doté d’un refrain entêtant !

De plus, la chanson s’est récemment dotée d’un nouveau clip qui, après une intro de 30 secondes (surement pas indispensable), mets en scène le chanteur, des danseurs, et le comédien et artiste nigérian Oga Obinna.

 

Teezeh ft. Oga Obinna – “Cheza Chini” :

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Cheza Chini » le dernier clip de notre découverte du jour, le kényan Teezeh, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

Laisser un commentaire