Découverte : 36 Molly Pillz, un rappeur pas si américain que ça

Pour notre découverte du jour, nous devons saisir au vol, entre Paris et Dakar, un jeune rappeur talentueux originaire du Sénégal, et faisant actuellement ses études en France, il s’appelle 36 Molly Pillz. Quand on écoute ses quelques chansons déjà publiées sur son compte soundcloud, on se rend vite compte de son talent, certes, mais l’on se demande à qui l’on a affaire !Effectivement, entre « How to kill a Metro Boomin Production », qui s’inscrit dans les standards de ce qu’on fait en matière de trap de nos jours, le plus éthéré « City Hunter », et, celui qui sonne le mieux d’après nous, le plus classique « Karma Season », il y a tout un monde !

De plus, 36 Molly Pillz, 36 MPZ pour les intimes, à choisi de rapper dans la langue de Shakespeare, ou plutôt disons dans la langue de Nas, car c’est plutôt à lui que l’on pense lorsque l’on écoute « Karma Season » ! Un choix qui pourrait paraitre singulier pour un jeune homme qui a grandi à Dakar, dans la contrée de Youssou N’Dour, de Ismaël Lo et du mbalax, mais qui en fait s’explique lorsque l’on sait que sa mère est interprète, et que 36MPZ a commencé à rapper sérieusement et à écrire ses textes après avoir écouté l’album Take Care de Drake.

En tout cas ce « Karma Season » est une bonne surprise, et maintenant… on attend la suite !

 

36 Molly Pillz – “Karma Season” :

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Karma Season » le dernier titre de notre découverte du jour, le rappeur sénégalais 36 Molly Pillz, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.