De Bassari Togo, l’afrofunk à la togolaise de l’orchestre Abass

Le mois dernier, le célèbre label de musique africaine ancienne Analog Africa nous faisait le plaisir de remettre au gout du jour un pan de l’histoire musicale du nord du Togo, en publiant un disque De Bassari Togo, de l’orchestre Abass. Un disque constitué de pièces rapportées, ou plutôt de singles sauvés et sauvegardés dans les archives ghanéennes du label Polygram, puis dénichés par les diggers fous de chez Analog Africa. Mais, au fond, peu importe l’histoire derrière cette réédition, ou compilation, car ce qui compte vraiment c’est plutôt ce qui se cache derrière les sillons des disques, derrière le magnétisme des bandes, et derrière… les bits des versions numériques !

Emmené par son fondateur, leadeur, guitariste, organiste… Malam Issa Abass (qui malheureusement nous a quittés en 1993, après qu’on ait jeté une grenade par la fenêtre de chez lui), l’orchestre Abass a su laisser sa marque dans la production musicale togolaise (du nord) des années 70… certes, un marché de niche ! Mais sa musique et fort accessibles que vous soyez Bassari, Ewe, Kabye, Mina, ou même Zoulou, Européens, ou chinois !

Ca crisse, ça groove, ça balance ! Les claviers s’envolent dans un tourbillon de musique, dans lequel vient s’engouffrer avec rythme la guitare, et la batterie. Et au-delà de ce bourdonnement afrofunk dément, comme flottant au-dessus de la cohue, la voix d’Abass vient guider l’orchestre… vive le Togo, vive Analog Africa, vive l’orchestre Abass !

Orchestre Abass – De Bassari Togo :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « De Bassari Togo » l’album de l’orchestre Abass qui vient de paraitre chez Analog Africa, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime »

2 réflexions au sujet de “De Bassari Togo, l’afrofunk à la togolaise de l’orchestre Abass”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.