Daggyshash ou le délicieux mauvais dancehall éthiopien

Si vous avez ouvert cette page dont l’intitulé parle de mauvais dancehall, c’est que vous êtes probablement un peu maso, ou trop curieux ! Mais passons sur vos travers, et regardons plutôt ceux de Daggyshash, un artiste éthiopien qui remporte depuis quelques années un succès considérable en Éthiopie, et dans la diaspora, à grand coup d’un afrodancehall, ou même risquons nous à dire ethio-dancehall, chatoyant, et, c’est là notre assertion personnelle, plutôt mauvais !

C’est vrai ! Prenons son dernier titre, « Setota », de la musique au clip rien n’est bon, rien n’est beau (bon à part peut-être l’une des danseuses, oui celle-là, on pense à la même !). Concernant la musique on est sur un rythme afrodancehall tout ce qu’il y a de plus classique, les mêmes que l’on retrouve en Ouganda ou ailleurs, ponctués par ces synthés clinquants, imitations de cuivres qui agitent une bonne partie de la musique éthiopienne de nos jours. Et la romance, ici, elle est de celle que l’on alpague avec une voix suave qui chante en amharique, et que finalement on paye à grand renfort de cocktails colorés, de mauvais champagne, et de fracas de moteurs de grosse cylindrés… puisqu’il ne faut pas vous y trompez, quand vous allez tourner votre clip à Dubaï c’est avec cette image cheap que vous repartez… et ça sans parler du short de bain Pattaya beach, des maquillages de cool girl égyptienne, et de la bouteille de champagne qui se réchauffe près des platines du DJ !

Mais malgré ce déferlement de mauvais points, de kitsch, d’absurdités… malgré tout ça, est-ce qu’en fin de compte vous n’avez pas envie de redresser les épaules, et d’agiter un peu votre bassin sur ce chatoyant et délicieux mauvais « Setota » de Daggyshash » ?!

Daggyshash – “Setota” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Setota » le dernier clip de Daggyshash, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.