La Cover : Toty Sa’Med revisite la semba angolaise

Qu’elle soit fidèle, de qualité, décalée, amusante, tordue, surpassant l’original, professionnelle ou amatrice, on s’intéresse, tous les mardis, aux reprises dans toutes ses formes ; et, aujourd’hui, on s’intéresse à d’anciens tubes angolais, revisités par son compatriote Toty Sa’Med !!

La semba angolaise (genre musical angolais né dans les années 50 par la volonté des musiciens angolais de créer une musique typiquement angolaise, contrastant avec la musique portugaise des occupants) a encore de beaux jours devant elle ! Ceux qui croyaient son destin dépendre de la génération qui l’a amenée à son apogée dans les années 60 et 70, et qu’elle sombrerait dans l’oubli, enseveli sous des kilowatts de kuduro furieux, peuvent désormais retourner dans les magasins de disques ; la nouvelle vague de la semba angolaise est arrivée !!

Cette new-wave de semba angolaise est aujourd’hui menée d’une main de mettre par le jeune artiste de Luanda, Toty Sa’Med ; cet artiste qui a pourtant lui aussi débuté en affutant ses armes sonores sur les rythmes du kuduro, ou du rap, c’est très vite laissé emporter par son amour des mélodies plus anciennes de la semba, qui ont bercé son enfance.

Réinterprétant avec brio les airs tendres du passé, en leur insufflant une vitalité nouvelle, une élégance moderne et épurée, et une émotion toute singulière, le chanteur s’est fait remarquer par un producteur, et pas n’importe quel producteur, car il s’agit de Kalaf Epalanga, l’un des membres fondateurs du célèbre collectif de kuduro, Buraka Som Sistema ; preuve une fois de plus qu’il y a toute une génération d’artiste angolais, qui regarde vers l’avenir artistique du pays, sans oublier leurs racines.

La collaboration entre les deux hommes aboutit au premier EP de Toty Sa’Med, Ingombota, un très bel instant sonore, déclinant sur 6 titres réinterprétations de classiques de la semba — comme le très beau morceau « Mona Ki Ngi Xiça » de Bonga, qui se découvre ici une nouvelle jeunesse — et compositions personnelles.

 

Toty Sa’Med – Ingombota :

 

Toty Sa’Med – “Mona Ki Ngi Xiça”

 

Bonga – “Mona Ki Ngi Xiça” :

 

Si vous avez apprécié cette Cover du Mardi sur Ingombota de Toty Sa’Med, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

3 réflexions au sujet de “La Cover : Toty Sa’Med revisite la semba angolaise”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.