La Cover : Juke Ross et l’indépendance du Guyana

Une fois n’est pas coutume, nous partons au Guyana, ce petit état d’Amérique du Sud, ancienne colonie anglaise qui sert de bordure continentale à l’espace caraïbe, s’apprête à célébrer, ce 26 mai, le cinquantième anniversaire de son indépendance.

Et pour l’occasion le jeune chanteur populaire Juke Ross a délivré sa version d’une ancienne chanson de résistance du leadeur du très caribéen Tradewinds Band, Dave Martins, « Not A Blade of Grass ». Cette chanson de Dave Martins sortie en 1970 en réaction aux différents conflits territoriaux qui ont émaillé l’histoire du pays depuis toujours — rappelons que le Venezuela voisin revendique la propriété d’environ 62 % du territoire du Guyana, et de l’autre coté du pays, le Suriname revendique lui aussi une petite partie du pays — est elle-même inspiré par les mots d’un chef natif-américain qui a refusé de plier face à l’invasion des hommes blancs, et a composé cette chanson, depuis inscrite dans le folklore des Guyaniens.

Une fois de plus, et alors que la tension avec le Venezuela est au plus fort depuis que l’on a trouvé du pétrole dans cette zone frontalière conflictuelle, cet appel à ne céder aucune bande de terre vas résonner au Guyana, chargé du double sens de célébrer le 50e anniversaire du pays, et de réactiver la fierté des Guyaniens dans l’actuel combat.

 

Juke Ross – “Not A Blade Of Grass” :

 

Dave Martins & The Tradewinds Band – “Not A Blade Of Grass” :

 

Si vous avez apprécié cette Cover du Mardi sur “Not A Blade Of Grass” de Juke Ross, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

Laisser un commentaire