C’était un 19 juillet

Le 19 juillet, c’était le jour 1 du premier mois, de la première saison du calendrier nilotique… en fait c’est le jour de l’an durant l’Égypte antique. Il marque le début du Akhet, la saison d’inondation des cultures par le Nil. Cette première crue du fleuve, était à la fois crainte et attendue ; en effet on espérait que les flots monte suffisamment haut pour déposer du limon sur les champs bordant le fleuve, gage de bonnes récoltes ; mais il ne fallait 19juilletRecoltepas que le débit soit trop important, afin de ne pas détériorer les habitations et bâtiments en terre cuite. Ce jour de fête marque le renouveau, et l’on en profite pour faire des offrandes aux défunts et au dieux, en particulier Ré, qui est né à cette date, mais aussi a Hâpy, qui est la représentation du fleuve.

Je vous laisse donc aller remplir vos obligations rituels sur ce petit proverbe égyptien : “Précipite dans le Nil l’homme qui a de la chance, et il remontera avec un poisson dans la bouche.”

2 réflexions au sujet de “C’était un 19 juillet”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.