Centre of the Universe, le hip-hop tranchant et spatial de Hymphatic Thabs

Qu’il est facile aujourd’hui de se perdre dans l’univers tentaculaire qu’est devenu le monde du hip-hop. Mumble, autotune, emo… le genre croule sous les vapeurs synthétiques, et les lumières de la célébrité lui font parfois perdre la tête, et même le beat, au point d’avoir aujourd’hui mis bas à une nouvelle étiquette de bac à disque, celle de la pop urbaine ; comprenez là toute initiative pop d’un artiste qui a grandi en écoutant NWA, IAM, et Salt-N-Pepa, plutôt que les Beatles, Veronique Sanson et Huey Lewis… oui et qui souvent est noir !

Mais ne débattons pas plus de questions d’étiquette, ou du fameux « c’était mieux avant », car un rappeur sud-africain, un peu sotho sur les bords (à moins que ce soit le contraire), Hymphatic Thabs, un habitué de la scène hip-hop underground sud-africaine, à laquelle il s’emploie à donner un peu de densité depuis les années 90, est de retour avec un nouvel album qui remet le beat et les lyrics au centre, un album de hip-hop, Centre of The Universe.

Un beat spatial qui fait hocher la tête en rythme et qui sent un peu le Donut (les amateurs reconnaîtrons la référence, quant aux autres… essayez de taper J-Dilla sur votre moteur de recherche !), une brume épaisse faite de synthés et autres vapeurs et cliquetis électroniques, et un flow qui vient trancher le tout avec un fort accent de là bas, d’Afrique australe… que demander de plus ! Avec ce nouvel opus, Centre of The Universe, Hymphatic Thabs ne décrochera peut-être pas un tour de chant au Coachella, comme Aya Nakamura, mais il peut s’enorgueillir d’avoir sorti un bon album de hip-hop qui fait honneur à sa réputation et plaira aux amateurs et aux puristes du genre !

Hymphatic Thabs – Centre of the Universe :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Centre of the Universe» le dernier album du rappeur sotho Hymphatic Thabs, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime »!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.