Ce qu’on a aimé… au Kenya

« Ce qu’on a aimé… », un nouveau rendez-vous hebdomadaire où nous passerons en revue quelques actualités qui ont retenu notre attention dans un pays d’Afrique donné, et aujourd’hui nous nous intéressons au Kenya. Au programme, du hip-hop dans tous les sens, swahili, féminin, dancefloor… de l’afrohouse profonde et vocale, et aussi du théâtre sur fond de guerre civile.

Muthoni the Drummer Queen “Turn On The Lights”

La patronne de la scène hip-hop de Nairobi, Muthoni the Drummer Queen brille comme jamais sur son dernier titre « Turn On The Lights » ; ultra énergique, et en sheng (un argot swahili) elle fait une véritable démonstration de son savoir-faire en matière de flow, tandis que ses invités, le Kenyan Kaligraph Jones, et le Nigérian M.I rivalisent en habileté et en rapidité dans leurs punchlines.

Labdi & Simplly Addy “Timbe”

La scène house est en pleine expansion au Kenya, et elle fait souvent preuve d’une sobriété assez élégante comme nous le démontrent Labdi & Simplly Addy sur leur dernier titre « Timbe ». Simplly Addy s’occupe de fournir une instrumentale soignée, avec des basses profondes et des nappes de claviers équilibrées, tandis que Labdi se charge d’écrire et de chanter des textes en Luo.

Lupita Nyong’o “Eclipsed”

Sourire éclatant, regard pétillant, depuis son oscar pour son rôle dans 12 Years a Slave, tout réussit pour la brillante artiste/actrice/réalisatrice/mannequin/plus-belle-femme-du-monde (selon le magazine People), Lupita Nyong’o, qui, si elle est très demandée à Hollywood (on l’attend dans le prochain Star Wars, mais aussi dans Queen of Katwe, un biopic sur la championne d’échecs ougandaise Phiona Mutesi), vas aussi revenir sur les planches, à Broadway (New York, US), dans Eclipsed une pièce, traitant d’un groupe de femmes perdues dans le chaos de la seconde guerre civile libérienne (99-2003), mise en scène par la Sud-Africaine Liesl Tommy, et écrite par l’actrice zimbabwéenne Danai Gurira (que vous connaissez peut-être sous le nom de Michonne, si vous avez suivi la série TV The Walking Dead).

Chief Mufasa “Work it”

Originaire d’Arusha en Tanzanie, mais aujourd’hui installé à Nairobi, le rappeur Chief Mufasa sort un nouveau titre « Work It », sur une instru de Atwal Adwok & Kosam Songwe.

Calvo Mistari, Kaligraph Jones & UB ” IZ VIPI”

On parlait un peu plus haut du rappeur kenyan Kaligraph Jones, eh bien il a une actualité chargée, car on le retrouve une seconde fois au côté de Calvo Mistari et UB, pour « IZ VIPI » une collaboration efficace et dancefloor.

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur ce qu’on a aimé au Kenya, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.