To Catch a Dream, entre mode et cinéma

Le collectif kényan The Nest – un collectif qui agit aux frontières des arts visuels, de la mode et de la musique – vient de produire un court métrage, via leur programme Chico Leco, spécialisé dans les collaborations avec le milieu de la mode. Et, il est effectivement question de mode, car, pour ce film, joliment intitulé To Catch a Dream, l’équipe de The Nest a fait appel à pas moins de 8 designers locaux (allez en vrac Namnyak Odupoy, Ami Doshi, Kepha Maina, Jamil and Azra Walji, Katungulu Mwendwa, Ann McCreath et Adèle Dejak) et surtout à la mondialement célèbre mannequin Ajuma Nasenyana.

Pour ceux qui ne connaitraient pas Ajuma… c’est vraiment une pointure du milieu, elle est la muse de l’Anglaise Vivienne Westwood, a marché sur les podiums du monde entier et fait le bonheur des magazines de mode (Elle, Dazed et autre W) ; et elle dévoile aujourd’hui, pour la première fois, ses talents d’actrice.

Pour revenir sur le film en lui même, on y suit donc Ajuma Nasenyana, qui joue le rôle d’une veuve, petit à petit asphyxié par ses cauchemars, et qui va tenter un remède bien particulier, pour attraper son cauchemar. La réalisation, assurée par l’ancien membre de Just A Band, Jim Chuchu, et le producteur Wangechi Ngugi, est tout simplement parfaite… rythme, esthétique, musique et même une touche d’ésotérisme. Il faut dire aussi que les deux Kenyans n’en sont pas à leur coup d’essai, ils avaient, l’an passé, réalisé un très joli film, d’ailleurs récompensé au festival de Toronto, Stories Of Our Lives.

En tout cas, le cinéma kényan prouve une fois de plus sa qualité, sa singularité et sa modernité !!

 

To Catch a Dream :

 

Stories Of Our Lives (Bande annonce) :

 

Si vous avez appréciez le contenu de cet article sur “To Catch a Dream” le nouveau film du collectif kényan The Nest, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire