Blacksea Não Maya fait des pirouettes kuduro avec Máquina de Vénus

Le trio Blacksea Não Maya rempile pour un nouvel EP à paraître dans quelques jours chez le label lisboète Príncipe… et on peut dire qu’après avoir écouté le premier extrait de Máquina de Vénus, puisque c’est là le nom de l’opus, on n’est pas vraiment dépaysé… et c’est très bien comme ça !

Production léché, tournoiement électronique qui fait une rotation autour des hanches, des beats qui bullent, d’autres qui pop, un kuduro sombre et répétitif qui vient parler au corps, mais aussi à la tête, une esthétique minimaliste, dans le son comme dans les visuels… oui il y a pas de doute c’est bien une parution signée Príncipe ! Dj Kolt, Dj Perigoso, Dj Noronha, les deux frères et un ami qui constituent le trio, ou plutôt dit dans ce sens-là on devrait un frère, un ami, un frère… et puis après tout ne sommes-nous pas tous frères dans la grande nation du tarraxo et du kuduro ! Les frères du Blacksea Não Maya nous apportent donc avec ce nouvel opus, Máquina de Vénus, la vibration, le souffle de la machine, le souffle de Venus, le souffle donc de la beauté… d’une beauté mécanique !

À noter aussi que la sortie du disque coïncide avec leur participation à l’édition numérique du festival Nyege Nyege… on a donc encore beaucoup de sombres émotions électroniques à attendre de Blacksea Não Maya !

Blacksea Não Maya – Máquina de Vénus :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Máquina de Vénus » le dernier EP du trio Blacksea Não Maya, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

1 réflexion au sujet de « Blacksea Não Maya fait des pirouettes kuduro avec Máquina de Vénus »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.