Biiri, les rythmes du Bouganda et la techno font bon ménage chez Nihiloxica

Il s’en passe des choses là bas, dans les denses forêts d’Afrique centrale, en bordure des Grands Lacs. Dans ces contrées encore fort méconnues du grand public, en Ouganda, par exemple, il se déroule pourtant tous les ans l’un des événements majeurs du monde de la musique électronique underground, le Nyege Nyege Festival, un genre de grand Burning Man tropical et forestier, pas encore pollué par le bling-bling et la jet set, qui s’emploie à faire danser des ethno-raveurs venus des quatre coins du pays et des quatre coins du monde, et à produire, via le label Nyege Nyege Tapes des groupes et artistes hybrides, des mutants métis, des déformations électro-tribalistes, de la tek folklorique, et autres délicieuses fusions parfois contre nature. La dernière parution en date du label ? Biiri, le dernier est très puissant petit EP d’un enfant du pays de retour à la maison, Nihiloxica !!

Nihiloxica c’est un des enfants mutants du Nyege Nyege Festival, c’est la rencontre improbable entre les rythmes traditionnels bougandais du Nilotica Cultural Ensemble, et les arts électroniques subversifs de deux Britanniques en goguette en Ouganda, le batteur Jacob Maskell-Key a.k.a Spooky J, et le claviériste Peter Jones a.k.a… pq ! Au final de cette improbable rencontre on retrouve une sorte de transe tribale antique, où la danse frénétique des percussions s’habille d’électronique, et évolue sous de sombres orages synthétiques.

Un premier EP éponyme a vu le jour en 2017, suivi d’une longue année de tournée, pour finalement finir 2018 dans les Boutiq Studios de Kampala, et y enregistrer ce nouvel EP, Biiri. Sur les quatre titres de ce nouvel opus, la puissance viscérale de ce groupe habitué aux sessions live, tout comme son énergie et son authenticité, ont été rendues à l’identique, en procédant notamment à des enregistrements en une seule prise. Et si l’édition limitée de Biiri sur cassette est déjà épuisée, on ne saurait que vous encourager à vous jeter sur la version numérique !

Nihiloxica – Biiri :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Biiri » le dernier EP de Nihiloxica, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

2 réflexions au sujet de “Biiri, les rythmes du Bouganda et la techno font bon ménage chez Nihiloxica”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.