Baby Mama, Cynthia Morgan plus dancehall et ghetto que jamais

La pourtant encore jeune Cynthia Morgan assume plus que jamais son rôle de grande prêtresse du dancehall made in naija. Devenue en quelques années un nom incontournable du genre, la pulpeuse chanteuse originaire de Bénin City dévoile le clip de son dernier titre, le sulfureux « Baby Mama ». Et pour habiller les vibes de son dancehall brut et chaud, la badgal nigériane n’hésite pas à balayer les grosses voitures et villas qui émaillent habituellement le paysage des clips du genre, pour verser dans l’imagerie du ghetto, ou tout du moins d’un quartier populaire.

Sur « Baby Mama », c’est dans un humble salon, avec tout ce que cela sous-entend de peinture défraichie et de fils électriques courant sur les murs, que Cynthia Morgan nous attend, en perruque rouge vif, dans un habit de maison ayant depuis longtemps renoncé à cacher l’opulente (très opulente) poitrine de sa propriétaire. Au fur et à mesure que le clip avance, la narration nous emmène progressivement découvrir les abords de ce salon, d’abord la cour, où de jeunes hommes transpirent sur leurs machines de musculation artisanales, coincées entre la bassine d’une jeune fille lavant du linge, et l’étendoir où elle le fait sécher, puis les rues étroites, où se croisent couple amoureux, et soulard, soundsystem sauvage (esprit jamaïcain oblige) et billard de plein air.

…de toute évidence un titre qui ravira les amateurs de dancehall urbain !!

 

Cynthia Morgan – “Baby Mama” :

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Baby Mama » le dernier clip de la chanteuse nigériane Cynthia Morgan, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.