Assida Boufriwa, la crème de noisette tunisienne et festive

Alors que le monde musulman s’apprête à célébrer l’Aid Al Mawlid, l’anniversaire de la naissance du prophète (qui vous l’aurez remarqué tombe cette année, et pour la première fois depuis 457 ans, en même temps que la fête chrétienne de Noël), la grande majorité des Tunisiens un tant soit peu versés dans les arts culinaires, doivent à l’heure ou j’écris ces lignes, en train de s’activer en cuisine autour de la préparation de mets festifs, dont la traditionnelle Assida Boufriwa, et sa crème pâtissière (krima halwani) ! Une crème de noisette à ne pas prendre à la légère… aussi bien au niveau recette, que diététique ! Mais bon quand on aime on ne compte pas… ni les heures passées en cuisine ni les calories !

Conseil Musical :  Avez vous checké nos derniers articles sur la Tunisie? Ou sinon découvrez les mash up de Chupee Do et Ramy Z :

-Chupee Do & Ramy Z يا مسافر وحدك / Stand upProposez nous des Mash up !

Posté par Ramy Zoghlemi sur dimanche 20 décembre 2015

Ingrédients :

Assida Boufriwa

•    500 g de noisettes
•    260 g de sucre
•    190 g de farine
•    300 g de lait concentré sucré (environ 3/4 d’une boite)
•    1 litre de lait entier
•    75 cl d’eau
•    10 cl d’eau de rose (ou de géranium, ou d’oranger)

Crème pâtissière

•    1L de lait entier
•    6 bonnes cuillères à soupe de sucre
•    4 bonnes cuillères à soupe de maïzena
•    4 jaunes d’œufs
•    10 cl d’eau de rose (ou de géranium, ou d’oranger)

Préparation :

Assida Boufriwa

1. La préparation des noisettes ! Il faut commencer par éplucher et nettoyer vos noisettes, et ensuite les faire griller. Pour ça, pas de secret, une poêle, un feu doux, et c’est parti pour 1/2h, en les tournant très régulièrement. Une fois qu’elles ont prix une belle teinte ambrée, caramélisée, et que vous avez pris le temps de les laisser refroidir, passez les noisettes, et la moitié de votre eau aromatique (rose, oranger, ou géranium), au mixeur (ou pour les plus courageux au mortier), jusqu’à obtention d’une pâte huileuse. Réservez.

2. Bon, maintenant il va falloir vous préparer pour un marathon de tours de cuillère, donc… échauffez-vous les poignets !

3. Préparez la farine, passez là au tamis, cela vous évitera peut-être quelques grumeaux, puis ajoutez y la moitié du lait. Mettez le mélange ainsi obtenu au feu, puis ajoutez la seconde moitié du lait, et commencez à tourner ! Régulièrement, sans vous arrêter, et toujours dans le même sens.

4. Quand la crème commencera à un peu s’épaissir, ajoutez-y la pâte de noisette, tout en continuant à tourner.

5. Votre mélange devrait maintenant commencer à se brunir un peu, c’est le moment d’ajouter le sucre. Tourner, tourner, et tourner encore, en essayant au passage d’écraser les éventuels grumeaux qui aurait pu se former.

6. Dès que les premiers signes ébullition commence à se faire voir (surtout attention à ne pas laisser le fond de la casserole bruler), ajoutez le lait concentré.

7. Au bout d’environ 15 minutes, ajoutez le restant de l’eau de rose (oranger ou géranium), et, toujours, continuez à tourner (c’est presque fini, rassurez-vous !). Après encore environ 10 minutes, et si vous voyez de petites bulles se former à la surface de la crème, arrêtez la cuisson, et reposez vos poignets !

8. Votre Assida Boufriwa est maintenant prête ! Il ne vous reste qu’à la servir dans des bols (surtout bien sec), que vous remplirez légèrement au-dessus de la moitié (laissez de la place pour la crème pâtissière).

Crème pâtissière

1. Rien de bien sorcier ! Dans un saladier, mélangez les jaunes d’œuf avec le sucre. Réservez. Délayez la maïzena dans le lait, mélangez jusqu’à obtenir un mélange à peu près homogène. Mélangez ensuite ce liquide avec les jaunes d’œufs sucrés jusqu’à obtenir une certaine onctuosité.

2. Mettez le mélange dans une casserole à feu doux, et c’est reparti pour tourner ! Ajoutez l’eau de rose (de fleur d’oranger, ou de géranium), et éventuellement une cuillère à soupe de lait concentré sucré (s’il vous en reste), puis portez à ébullition tout en tournant. Arrêtez la cuisson

L’étape finale

Servez la crème pâtissière dans les bols, sur l’Assida Boufriwa, puis décorez-les avec des fruits secs, des amandes, des noisettes, des noix, des pignons, des pistaches où que sais-je ! Soyez créatif !

Bon appétit et bon Mawlid

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur la recette tunisienne de l’Assida Boufriwa, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

Laisser un commentaire