Analog Africa fait danser la mémoire de Mogadishu avec Mogadisco

On est dans un luxueux hôtel de Mogadiscio, dans l’obscurité d’une salle de bal dont les élégantes ornementations orientales sont obligées de partager le plafond avec le reflet des boules à facettes, s’agite une bande de jeunes somaliens. Coupe afro et pantalon taille haute de rigueur, la sueur commence à ruisseler sur les corps, tandis que le disco coule des enceintes et des instruments du band installé au fond de la pièce… enfin le disco… le Mogadisco !

C’est un peu de cet univers oublié – faut dire que les souffrances et les affres de la guerre civile somalienne ont de quoi faire perdent la tête – que Samy Ben Redjeb, le patron du label Analog Africa, a ramené avec lui de son voyage en Somalie, via la superbe compilation, qui prend parfois des allures de sauvetages sonores, Mogadisco – Dancing Mogadishu (Somalia 1972-1991). Car il est bon aussi de préciser qu’il est l’un des premiers patrons d’un label international à avoir posé le pied dans la capitale somalienne, et à s’être fait ouvrir les sévèrement gardées, par le Colonel Abshir Hashi Ali, archives de la célèbre Radio Mogadishu et ses étagères et piles de cartons poussiéreux, vomissant bande sonore, disque vinyle, et enregistrements en tout genre !

Sur ce disque, ce Mogadisco, qui arrive en décembre avec son lot de promesses, de doux crépitements, de synthés qui regardent vers le Moyen-Orient, de reggae sauce Dhaanto, de funk somali, et autre poésie disco, vous allez plonger dans la vie dansante de Mogadiscio ! Accompagné par Samy Ben Redjeb, et le très documenté livret fourni avec le disque, vous allez découvrir les grands orchestres et les groupes célèbres qui ont fait l’histoire musicale de la Somalie de 1972 à 1991, le fameux Dur-Dur Band que vous avez peut-être déjà entendu sur une instru de Baloji, l’illustre lumière des arts Faadumo Qaasim, l’Iftin Band dont la renommée à l’époque les a conduits jusqu’aux scènes de Lagos, ou encore Omar Shooli, pour en citer quelques un.

N’attendez donc plus pour découvrir les quelques extraits, ainsi que le teaser vidéo disponible ci-dessous, et empressez-vous de précommander votre exemplaire de cette compilation de rares et assez exceptionnels morceaux de grooves somaliens !

Analog Africa – Mogadisco – Dancing Mogadishu (Somalia 1972​-​1991) :

Teaser Video :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Mogadisco – Dancing Mogadishu (Somalia 1972​-​1991) » le dernier opus d’Analog Africa, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

2 réflexions au sujet de “Analog Africa fait danser la mémoire de Mogadishu avec Mogadisco”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.